MIXPRIM

Body: 

 

L'idéologie maternelle hante les professions de la prime enfance. Imposant à tous une morale en énonçant les normes sociales des métiers, elle postule la primauté de la mère dans l'éducation de l'enfant. Contraire au développement d'une société égalitaire, cette partition des domaines réservés aux femmes bloque le progrès de la mixité dans les métiers et conforte la permanence des stéréotypes de sexe : les filles s'orientant massivement dans ce secteur et s'interdisant la majorité des autres, les garçons s'excluant de ce domaine pour viser tous les autres.
L'impact de ce type de ségrégation de sexe déborde largement les limites de la sphère professionnelle en engageant tout au contraire l'ensemble de l'organisation sociale fondée sur l'assignation des femmes à la sphère domestique et aux soins des enfants y compris donc lorsqu'elles exercent une activité salariée.

Ce constat ouvre un chantier qui explore les inerties comme les changements, expose les représentations, et interroge l'expérience des hommes pionniers dans un secteur féminin par tradition > consulter le  rapport final. Un des résultats du projet MIXPRIM a été une publication d’un article en anglais dans l’International Journal of Social Sciences Sudies (IJSSS) qui a valu une invitation à l’America International Conferences on Education, Research & Development à New York (AICERD- 2019).

Le site internet Mixprim
Mixprim a fait l'objet d' un programme de recherche scientifique pluridisciplinaire qui s'est déroulé de 2016 à 2019 dont les résultats sont visibles sur le site internet Mixprim; le site donne accès à des ressources telles des capsules vidéo et une exposition peut être réservée  > voir le site

Valorisation scientifique
Deux publications peuvent être consultées :
> The Conversation, « Les hommes qui travaillent en crèche sont-ils plus progressistes que les autres ? », paru le 8 mars 2022
> La bande dessinée « Des hommes en crèche ? » de la Revue SOIF ! La revue curieuse, n°2, septembre 2020, Fondation Flaubert-Editions Petit à petit, Rouen.

Les publications scientifiques
2022 : Devineau S., (dir.), Des Hommes dans les métiers de la prime enfance. Une mixité professionnelle contrainte par le Genre, PURH Rouen.
2022 : Devineau Sophie, François Féliu, Sandrine Valentin, Clémence Bernard, «  Entre la plainte et la revendication d’une spécificité masculine : l’entrée des hommes dans les métiers de la petite enfance », C. Guionnet, B. Lechaux (dir.) Rapports ordinaires au genre, Rennes. Presses Universitaires de Strasbourg.
2020 : Devineau S., avec Féliu F., Valentin S., Bernard C., Assignations ordinaires de genre dans les métiers de la petite enfance, L’Orientation Scolaire et Professionnelle, 49/2 | 2020 : 257-280
2019 : Devineau S.,« Early childhood care in France: Impediments to the professionalization of a little-institutionalized feminine occupation “, Open Journal of Social Sciences(JSS), Vol. 7, n°10: 343-357. Scientific Research Publishing : http://www.scirp.org/journal/JSS/
2018 : Devineau S. « Le travail en école maternelle. Des gestes de métier sous l'emprise du genre ». Regards Sociologiques, Association Regards Sociologiques, Le genre comme compétence.102-119.

Projet porté par Sophie DEVINEAU, DYSOLAB
mixprim.png