Les sciences humaines et sociales à la Fête de la science 2022

L’Université de Rouen Normandie se mobilise pour cette nouvelle édition de la fête de la science qui se tiendra du 13 au 15 octobre 2022 sur le campus du Madrillet à l’UFR de Sciences et techniques. Plusieurs chercheurs et doctorants des laboratoires de sciences humaines et sociales seront présents pour s’exprimer sur des sujets qui leur tiennent à cœur ou animer des ateliers.
Les jeudi 13 et vendredi 14 octobre accueilleront le public scolaire, et le grand public sera le bienvenu le samedi 15 octobre.

Conférences le vendredi 14 octobre
> A 10h30 > Peut-on faire confiance à l’Intelligence Artificielle pour nous aider à contrer les effets du changement climatique ? Comprendre les apports de l'Intelligence Artificielle

Par Christophe Denis, Doctorant à l'ERIAC de l'Université Rouen Normandie et Maître de conférence au laboratoire LIP 6 - Sorbonne Université
L'humanité a survécu grâce au développement des techniques et des découvertes scientifiques.  Depuis une dizaine d’années, les avancées de l’Intelligence Artificielle sont spectaculaires et envahissent nos quotidiens. Pour assurer sa survie, l’humanité doit rapidement trouver des solutions pour contrer les effets du changement climatique. Pouvons-nous compter sur l’Intelligence Artificielle pour nous aider à réussir ce défi titanesque ? Quels sont les effets indésirables de ce remède ? 

> 11h30 > Comment gagner vos premiers bitcoins ! Comprendre les principes de la crypto-monnaie Tout savoir sur les crypto-monnaies et la blockchain

Par Imad Chehade, Doctorant au LERN - Laboratoire d'Economie Rouen Normandie
En 2008, la monnaie devient non pas seulement virtuelle mais aussi décentralisée avec les crypto-monnaies dont la plus connue est le bitcoin. Ces crypto-monnaies permettent d’échanger de l’argent en ligne à coût réduit sans passer par les canaux traditionnels comme les banques. La technologie blockchain (un réseau distribué sur des machines décentralisées) permet d'effectuer et valider des transactions. Cette conférence fera le point sur les principes des crypto-monnaies et vous propose de gagner vos premiers bitcoins par l'investissement et/ou le minage !

Les ateliers
> Comprendre les processus de formation et d'érosion du paysage avec le bac à réalité augmentée - Bac à sable interactif : plongez vos mains et vos yeux dans la géographie !

Par Armelle COUILLET, Ingénieure  et Sébastien REY-COYREHOURCQ , UMR IDEES UMR (6266 CNRS)
Le bac à sable à réalité augmentée simule et modélise des événements géomorphologiques et permet d’observer en temps réel les effets d’un barrage ou d’une inondation sur un paysage. Les participants à cet atelier peuvent ainsi simuler ces événements géomorphologiques et se rendent compte de l'utilité des nouvelles technologies qui peut modéliser des paysages en temps réel.
Ce dispositif développé par UC Davis et l'UCLA associe une boîte contenant du sable dont l’utilisateur peut modifier à volonté la surface. Le "bac à sable" est surmonté d'une Kinect et d'un videoprojecteur qui enregistrent les modifications topographiques du sable  ou « terrain » en temps réel. Ces transformations topographiques sont immédiatement projetées sur le sable : pluie, courbes de niveau, variations des sols et réserves d'eau. Cette technologie permet de modéliser l'évolution de paysages en temps réel.

Utilisée à des fins pédagogiques, la SandBox est un outil interactif qui permet d'associer une activité pratique, mobilisant le toucher et la vue, avec une innovation numérique, la réalité augmentée, que beaucoup d'étudiant.es connaissent principalement pour son aspect ludique. La manipulation de la SandBox permet de sensibiliser le public au rôle des nouvelles technologies dans l'acquisition de la lecture des paysages, dont l'un des principaux objectifs est d'amener à une meilleure compréhension de l'espace.
> Dessiner la musique avec UPISketch !Composer de la musique grâce au dessin ? C’est possible avec UPISketch, application créée par le Centre Iannis Xenakis.
Par le Centre Xenakis en partenariat avec le laboratoire Ghris

Voici 50 ans, le compositeur Iannis Xenakis inventait l’UPIC, un outil informatique pour composer la musique en dessinant.
Chacun, avec ou sans formation musicale, pouvait composer à l’aide d’un stylet sur une table spéciale. Le geste du dessin crée la partition sonore, sans recourir à la connaissance du solfège.
La taille de l’UPIC, qui était à l’origine une machine très encombrante, s’est réduite peu à peu jusqu'à devenir un logiciel pour ordinateur en 2001. Le Centre Iannis Xenakis a repris les recherches sur cet outil, en tenant compte des progrès intervenus en mathématique et en informatique et, tout spécialement, de la miniaturisation.
Il a donc inventé un logiciel inspiré des recherches xenakiennes, UPISketch, qu’on peut installer sur ordinateur ou tablette... Plus besoin de table, ni de stylet, un doigt suffit ! Comme le souhaitait Iannis Xenakis, le but poursuivi est de permettre à un très large public d’accéder à la création musicale, sans a priori culturels.Venez découvrir comment le geste du dessin crée la partition sonore, sans solfège. Osez composer votre propre musique à l'occasion d'ateliers sur UPISketch : à vous de jouer !

Exposition : Iannis Xenakis et l'UPIC - Découvrez l’UPIC un des premiers « ordinateurs à composer » la musique créé par Iannis Xenakis !
Par le Centre Xenakis en partenariat avec le laboratoire Ghris

Iannis Xenakis, architecte et compositeur, a créé l’UPIC, machine originale d’assistance à la composition musicale fondée sur les mathématiques et l’informatique. L’objectif ? Permettre à tout le monde de composer de la musique par le geste du dessin, sans prérequis. Une exposition sur l’histoire de l’UPIC, développée par Xenakis avec des musiciens et des chercheurs.
À la fois artiste et penseur, architecte et compositeur, Iannis Xenakis s’inscrit dans les débuts de la musique électroacoustique et développe l’intuition que l’informatique peut servir la création musicale.
Photographies, partitions graphiques, affiches de concerts, correspondances, témoignages… de multiples archives du Centre Iannis Xenakis (CIX) rendent compte de cette étonnante machine alliant recherche, création et pédagogie pour permettre de composer sans prérequis musical.
En cette année 2022 qui marque le centenaire de la naissance de Xenakis, le CIX présente l’outil d’aide à la composition musicale par le dessin – nommé UPIC – imaginé dès les années 1950 par le compositeur. L’exposition permet de retracer l’histoire de l’UPIC en s’appuyant sur les archives du centre : elles mettent en lumière les expériences de nombreux compositeurs, ou encore les multiples ateliers pédagogiques menés autour de l’UPIC à travers le monde – avec des enfants, des non-voyants, des danseurs, des informaticiens…


Fête de la science en normandie