Nouvelle configuration régionale

La Recherche Universitaire en Normandie, portée par les membres de la COMUE et les établissements associés, les organismes de Recherche et les centres de recherche technologiques, représente plus de 2000 chercheurs et doctorants répartis dans 150 laboratoires de recherches avec 40 unités associées au CNRS, l’INSERM ou le CEA, l’ensemble participant à la formation de plus de 80 000 étudiants.
La volonté affichée de ces acteurs est de faire émerger des pôles scientifiques de formation et de recherche de premier plan, permettant à la Région Normandie d’entrer de plein pied dans la compétition internationale et d’accroître sa compétitivité économique.
Portés par la volonté de proposer un nouveau modèle de structuration de la recherche en Normandie suite à la fusion des deux régions normandes, les acteurs de communautés scientifiques diverses, rassemblées dans le cadre de la COMUE et des établissements associés, ont pris l’initiative de constituer un groupe de travail adhoc chargé de réfléchir à la structuration de la recherche en Normandie afin d’être en mesure de proposer un modèle d’organisation et de pilotage scientifique efficace et durable en accord avec les enjeux à la fois scientifiques et économiques de la région.