ÉcuME

Présentation du projet "Manuscrit et censure" (Laurence Macé, CEREdI, Université de Rouen) Prototype de bibliothèque numérique d'archives de la censure pour l'édition génétique des textes du XVIIIe siècle Descriptif: Notre projet est de constituer un prototype de dossier sur la censure des ouvrages (littéraires ou non) du XVIIIe siècle à partir d'un corpus littéraire et patrimonial: archives manuscrites de la police et de la censure; manuscrits d'auteurs portant des traces d'interventions censoriales; éditions imprimées (éditions dites cartonnées, éditions clandestines); témoignages issus de correspondances. A partir d'une compilation de ces sources textuelles, l'idée est de montrer que le manuscrit d'Ancien Régime est le lieu d'une transaction avec la censure (qu'il lui soit soumis ou non), transaction à intégrer dans la genèse des textes. Il s'agira d'identifier, classer, décrire chacun des documents des fonds d'archives situées dans les structures dépositaires, pour pouvoir en extraire des dossiers génétiques opératoires pour l'analyse et l'édition. Notre ambition est de reconstituer le processus de la censure à partir de la publication numérique de quelques manuscrits exemplaires (dont 3 déjà numérisés). Pour cela nous voulons expérimenter une édition numérique génétique permettant de retracer et de visualiser sous différentes formes les processus de censure et leurs interactions avec les processus éditoriaux. Caractère innovant: Actuellement on sait bien décrire les documents mais il importe de pouvoir les exploiter en sortant de la "liste à puces" pour aller vers une forme de visualisation en réseaux. Notre hypothèse est d'expérimenter les processus de la censure et leurs incidences éventuelles sur la genèse des textes par une visualisation à partir de cartes heuristiques, de schémas tout en s'appuyant sur les modèles de données et de relations proposés par un outil de bibliothèque numérique.

Porteur: 
Laboratoire: 
Financement: 
Année: 
2019