Les manuscrits de Flaubert sont dans Gallica